Argent de poche

argent de poche

Vous vous demandez s’il est nécessaire de donner de l’argent de poche à vos enfants. Quelle somme ? En fonction de l’âge ? Pour récompenser ? Beaucoup de questions, voyons cela ensemble :

 

L’avis de la psy:


Je pense qu’il n’y a pas de bonnes réponses à ces questions,  je préfère dire qu’il y a des réponses plus justes et rationnelles qui permettent de conjuguer argent de poche et apprentissage.


L’argent de poche n’est pas un du:


Il est important que les parents expliquent à leur enfant que l’argent de poche n’est pas un du, mais correspond plus à une rétribution pour avoir fait un effort , (services par exemple). Cela permet à l’enfant d’apprendre à gérer ses frustrations et de comprendre que dans la vie tout n’est pas du.


Quelle somme ?

 
Les parents apprennent aussi à se déculpabiliser, ils choisissent une somme qui correspond à leurs  valeurs familiales. Cette somme reste modérée en lien avec l’âge de l’enfant  et ses besoins.

L’objectif ?


L’enfant apprend à faire des choix, des bonbons tout de suite ou des économies pour acheter plus tard  quelque chose de plus cher.


L'argent n'est pas un dû mais un bonus qui doit conserver sa valeur de récompense.

Toutes ces fonctions font donc de l'argent de poche un outil qui favorise l'autonomie. Il participe aussi au développement de la liberté de l'enfant, car il peut, avec son propre argent, faire des dépenses que ses parents lui auraient refusées !

 

Attention danger ...

 
Une petite mise en garde néanmoins s'impose : aujourd'hui de plus en plus de parents culpabilisés, par le rythme  de leur travail, par leur absence, ..., compensent par de l'argent ; ce dernier devient un exutoire pour se faire pardonner, pour faire oublier ses « défaillances ». La relation finira entre le parent et l'enfant par se résumer par cette phrase  « Qu'est ce que tu m'as acheté aujourd'hui ? ». Bien évidemment tous les bénéfices  de l'argent de poche disparaissent lorsqu'il est utilisé ainsi.

L'ultime et non le moindre intérêt de l'argent de poche est d'amener les parents à parler d'argent avec leurs enfants ! (source : Jean Epstein, psychosociologue.)