Se préparer aux examens


 L’heure fatidique de l’examen approche. Vous vous sentez submergé par une vague d’angoisse. Il vous reste quelques semaines pour prendre les choses en main. Rien ne sert de courir, il vaut mieux partir à point pour éviter l’excès de stress. Tout d’abord, commencez par organiser vos révisions. Établissez un planning hebdomadaire et quotidien en évaluant le temps nécessaire pour chaque matière. Chaque matin, listez votre programme du jour par ordre de priorité. Une fois les tâches réalisées, rayez-les, c’est motivant.

 


1) Planifier les révisions

Il est intéressant d'établir un planning de révisions précis (quitte à le réactualiser régulièrement). En indiquant clairement l'état d'avancement des révisions, il rassure le bachelier, et les parents, même si ces derniers n'ont pas la même visibilité. L'autre avantage est qu'il fournit une base concrète aux parents pour dialoguer avec leur ado. Et en consultant le planning, les parents s'impliquent et épaulent leur futur bachelier.


2)Stop aux mangeurs de temps

Comment se concentrer si l'on est sans cesse dérangé par un signal sonore provenant du téléphone ou de l'ordinateur, vous indiquant qu'un nouveau message a été posté ? Pire, on ne résiste pas à l'envie d'aller le lire, ni à y répondre. Ensuite, dur de se reconcentrer sur ses révisions, lesquelles sont aussitôt perturbées par le message de réponse ! Que de temps de révision perdu. Il est impératif de se couper complètement de tout mode de communication à chaque séance de travail. Tout signal doit être éteint et les messages uniquement consultés au moment de la pause.

 

3)Bien manger :alimentation équilibrée et régulière


En cette période d'activité cérébrale intense, il faut privilégier les fruits. Riches en vitamines , ils apportent également des fibres, bénéfiques au transit intestinal. Or celui-ci est souvent malmené en raison du stress des examens et des longues heures studieuses passées derrière un bureau. Il est aussi très important de maintenir des repas à heures régulières.

Il faut se méfier des suppléments spécial examens, qui contiennent parfois des excitants. Ils sont plutôt à éviter car d'aucune utilité, voire dangereux. Les étudiants ont besoin d'une bonne hygiène de vie (alimentation, sommeil, sport), pas d'excitants

 !

4) La relaxation rapide : un atout pendant les révisions et pendant les examens !


Si l'angoisse est normale face à la masse de travail à accomplir pour se sentir prêt aux examens, se laisser envahir, voire paralyser par celle-ci ne l'est pas. On peut contrer l'anxiété grâce à la relaxation. Au minimum, on peut pratiquer la relaxation rapide.


Elle consiste simplement à inspirer lentement pendant 5 secondes en gonflant le ventre, à bloquer la respiration pendant à nouveau 5 secondes, puis à expirer lentement et complètement à partir du ventre, pendant 5 secondes.

La relaxation rapide est utile face à chaque poussée de stress, mais aussi lors des examens, lorsque l'on se retrouve face à un énoncé.

Contre le stress, le fait de positiver est aussi très efficace.

 


5) Séance de travail en binôme


Apprendre par cœur certaines leçons, déchiffrer et répéter les raisonnements occupent une place centrale dans les révisions. Mais la mise en pratique des acquis est aussi indispensable, d'où le succès des annales. L'idéal est de former un binôme avec un copain et de planifier des séances de travail en commun. La veille, chacun fait de son côté un exercice. Le lendemain, on compare et on s'explique mutuellement. C'est motivant car celui qui est allé au bout de l'exercice a gagné et peut fournir les explications, tandis que l'autre peut poser des questions et renforcer ses connaissances.


6) Le sport est le meilleur allié des révisions


Le sport est l'activité à privilégier par excellence pendant les périodes de révision. L'activité physique, le meilleur anti-stress connu, apporte détente et bien-être, favorise un bon sommeil, améliore la concentration et le fonctionnement de tout l'organisme.


7) Réviser ET dormir, aucune concession n'est tolérée

Réviser jusqu'à plus d'heures n'est pas une bonne stratégie. Bien dormir ( Sommeil suffisant et récupérateur) est indispensable pour mémoriser et pour un bon fonctionnement du cerveau en général. Le manque de sommeil ne peut être que néfaste et associé à la fatigue. Il faut donc impérativement s'organiser pour ne pas empiéter sur son temps de sommeil Et surtout à l'approche de la date des examens. C'est le piège le plus classique. On met les bouchées doubles quelques jours avant les examens, en se couchant très tard. Résultat, le jour J on est fatigué, la mémoire fait défaut et on manque de concentration.

Il est donc primordial de bien dormir, et tout particulièrement les quelques jours qui précèdent les épreuves.

 

À noter que ce ne sont pas toujours les révisions qui empêchent de dormir, mais aussi souvent la télé, l'ordinateur ou les jeux...


Fiche pratique pour l’élève :


 

 La veille de l’examen


Vous vous êtes couché de bonne heure, parfaitement détendu, car la veille vous avez décompressé et tout organisé.

A J - 1, il n'est plus temps de se lancer dans des révisions générales, vous pouvez par contre jouer à des questions réponses avec des amis. Si vous passez les épreuves dans un lycée qui n'est pas le vôtre, faîtes connaissance avec le trajet et évaluez le temps qu'il vous faudra pour vous y rendre. Arriver trop en avance contribuerait à laisser monter le stress.


Vous avez fait une liste de tout ce que vous deviez prendre avec vous et préparé vos affaires à l'avance :stylos, crayons à papier, gomme, feutre fluo, règle, ciseaux, colle, scotch, calculette (vérifiez l'état des piles), une montre, des chewing-gums, une barre chocolatée ou une pomme pour le petit creux, une bouteille d'eau minérale et surtout votre convocation et vos papiers d'identité Pensez à choisir votre tenue vestimentaire la veille, cela vous fera un souci de moins le matin. Habillez-vous comme vous en avez l'habitude. L'important c'est de se sentir à l'aise et confortable.

 

Se lever du bon pied


Prévoyez de vous réveiller tôt afin d'avoir le temps de vous préparer correctement. En vous levant, buvez un grand verre d'eau minérale qui vous aidera à trouver un peu d'appétit. Après vous être douché et habillé, prenez un petit-déjeuner riche et équilibré, sans être trop lourd.

Rendez-vous au centre d'examen en profitant du trajet pour décompresser. Une fois arrivé, cherchez votre salle, puis si vous en avez encore le temps, retrouvez vos amis et essayez (!) de parler de tout autre chose que de l’examen !

 Pensez à vous détendre et à vous oxygéner. En toutes circonstances, soyez optimiste et positif. Un peu de stress c'est normal et même stimulant ; trop de stress, cela peut être paralysant

 

Tricher ? Attention un examen c’est officiel ! Ce n'est pas le contrôle de math en classe de 6ème où le professeur n'était pas trop regardant sur vos petites antisèches. Ceux qui se font attraper à tricher  risquent gros. Après les épreuves et avant la fin octobre, une commission de discipline se réunit et peut prononcer une interdiction de passer le Bac ou tout autre diplôme universitaire pendant 5 ans. En cas de triche grave (envoyer quelqu'un à sa place, vol de sujets...) on peut aussi avoir à faire avec la justice.

 

Une vidéo à regarder

 

La sophrologie et les examens